Poool

Vous faites quoi ?

« Ecoutez mon ptit, là je viens de tuer un croco. Alors si vous voulez qu’on travaille d’égal à égal, faudrait vous y mettre … »

Plus sérieusement Poool c’est 4 associés qui ont développé le 1er paywall dynamique pour la presse en ligne, basé sur le niveau d’engagement. L’idée c’est d’engager et monétiser les 99% de lecteurs qui partent pas sans payer lorsqu’ils lisent un article réservés aux abonnés.Si c’est pas clair, je vous invite à tester notre démo (demo.poool.fr).

En quoi répondez-vous aux attentes de votre marché ?

Comme je l’expliquais avant, aujourd’hui les paywalls ou littéralement « murs payants » ne fonctionne pas ou peu car ils sont froids et impersonnels. Résultat : plus de 99% des lecteurs partent sans payer, et même pire parfois quittent le site pour trouver l’information ailleurs. L’objectif de Poool c’est de transformer cette zone de friction en zone de dialogue. Lever la frustration du lecteur et augmenter les revenus de l’éditeur.

Mais clairement, nous ne sommes pas arrivés avec cette solution dès le début.
La stratégie était plutôt de rencontrer nos clients et développer un produit qui créer de la valeur pour eux. On était même très loin du compte au début.. C’est grâce à un développement agile, et une co-construction du produit avec nos clients, que nous sommes arrivés à développer une solution pertinente pour les éditeurs. C’est une démarche que nous continuons toujours.

Pourquoi Poool avec 3 « O » ?

J’écoute OSS 117.

Et votre équipe ?

Nous sommes une équipe de 4 associés plutôt cons mais aussi plémentaires.

Ugo, notre CTO, un webmestre hors pair mais surtout un artiste incompris.
Alex, notre alpiniste Data, expert TDD
Gabriel, notre chercheur d’or
Maxime, ministre des affaires et expert en réunions ?

Pouquoi avoir décidé d’être accéléré au sein de Théophraste ?

Pour la copé.. Quand vous pouvez avoir un aberlour 18 ans à moins de 60€ ça vous fait réfléchir…

Nan plus sérieusement. Imaginez que l’on vous offre l’opportunité de développer votre entreprise chez vos clients. Qu’est ce que vous dites ? C’est ce qui nous ait arrivé.

Bon, pour être transparent, je vous avoue que l’on était un peu sceptique au début. L’opportunité paraissait trop belle, et nous avions peur que ce soit beaucoup de paroles de la part d’un grand groupe comme Sud Ouest, mais peu de concret. Mais dès les premiers jours nous avons compris que ce n’était pas le cas. L’accueil par toutes les équipes a été excellent, et l’apport extrêmement concret dès les premiers échanges, et on continue de grandir avec eux et de se nourrir des discussions que l’on a avec les différentes équipes.

Dernier point important : c’est aussi car on vous offre l’opportunité de tester votre produit dans un environnement réel. Pas comme un client qui vous jugerez à la première erreur ou au premier bug, mais comme un partenaire dont l’objectif est de vous faire grandir. Et ça ça n’a pas de prix.. (pour tout le reste il y a mastercard)

Avez-vous faites des rencontres clés au sein du réseau Théophraste ?

C’est difficile de démarquer les rencontres clés des autres. Comme je vous le disais, on a vraiment été bien accueilli et par toutes les équipes. J’ai plein d’exemples en tête. Si je devais en choisir un, qui illustre bien la dynamique mise en place par le groupe sud ouest, c’est que l’on se retrouve 1 à 2 fois par mois à prendre le café pendant 30 min / 1 heure avec le président du comité de surveillance de Sud Ouest avec qui on peut échanger d’égal à égal sur la solution, la stratégié,le BP et tout le reste..

Quels sont vos prochains enjeux ?

On a commencé les tests avec le groupe Sud Ouest il y a 15 jours. C’est une étape importante de notre côté, car il faut optimiser les petits détails pour obtenir les meilleurs KPI et aller créer le plus de valeur pour l’éditeur. Ca va être le gros focus sur les prochains mois. On a déja signé d’autres groupes de presse en france et à l’étranger donc l’idée va être également de valider la scalabilité de l’infrastructure pour la collecte et le traitement de la donnée même si on en doute pas. Si on regarde à 6/9 mois, l’objectif va être de concrétiser des deals avec les éditeurs et une levée de fond pour se donner les moyens d’aller plus vite et de créer un produit vraiment sexy.

Si on veut en savoir plus sur vous ?

Vous venez prendre un café avec nous 🙂 Cadeau de … Noël (oh si c’est drole)
Si c’est trop direct, faites un tour sur notre site et envoyer nous un petit mail à hello@poool.fr

Questions Bonus : comment est votre blanquette ?

Elle est .. bonne. On me dit le plus grand bien des harengs pomme à l’huile ?
Le patron vous en apportera un ramequin, vous vous ferez une idée.

Question Bonus : Votre citation préférée

On dira ce qu’on veut, la France reste le pays des 400 fromages.